Point de vue sur 5 livres lus en 2019

En 2019, beaucoup de livres se sont accumulés sur mon étagère "professionnelle"... 
Que ce soit des livres que je relis régulièrement, des nouveautés, des livres en attente depuis l'année précédente.
Je vous propose une petite sélection pour, qui sait, vous donner envie de les feuilleter à votre tour...

Jalons pour une pratique psychocorporelle de Benoît Lesage :

Une réelle bible pour comprendre l’intrication corps-psyché et faire des liens avec beaucoup de notions psychomotrices.

B. Lesage, médecin de profession, développe ici tous les nouages entre soma et psyché, en les liant plus que jamais autour des notions de flux, d’espace dedans/dehors, de poids, d’axe, de gestuel et de sensorialité. Pour mettre en lumière ses idées, plusieurs praticiens évoquent des fragments cliniques dans la dernière partie du livre.

Avis : A garder sous la main pour se nourrir de nouvelles (ou anciennes) perspectives et faire des ponts avec la clinique quotidienne ; mais déconseillé aux « débutants », il faut avoir déjà lu quelques ouvrages sur le sujet sous peine de trouver ces presque 400 pages peu digestes…


Du bon usage des dys, revue n°71 d’Enfance & Psy :

Des articles très intéressants, d’autres plus en demi-teinte… C’est souvent le cas quand on se plonge dans une revue.

On retient quand même le texte de L. Vaivre-Douret sur l’évolution du concept de TAC (trouble de l’acquisition de la coordination), la typologie, les repérages et les indications thérapeutiques ; celui d’A. Saint-Cast et M. Gauducheau sur le lien entre le dialogue tonico-émotionnel et les troubles des apprentissages ; et tous les textes cliniques et pratiques toujours très éclairants…

Avis : Revue intéressante pour balayer différents points de vue professionnels sur le sujet des « DYS », mais ne vous attendez pas à une explication complète de cette terminologie. Ici, ce sont plutôt des petits fragments pouvant piquer votre curiosité qui sont proposés.


Accompagner l’éveil psychomoteur de bébé de Pascale Pavy et Cyrielle Rault :

Coup de coeur de la fin de l’année pour ce livre très complet !

A partir de l’observation du tout-petit, les autrices psychomotriciennes proposent de suivre l’évolution motrice du portage à la marche en passant par le ramper et la position assise entre autre. A chaque « étape », on y trouve des explications, des conseils, des propositions, des partages d’expériences,… En plus, les dessins et photos sont vraiment beaux et simples !

Avis : Les formulations de conseil et d’accompagnement des parents sont si justes, avec toujours cette complémentarité du point de vue de l’enfant. Un livre à mettre entre les mains de tous les futurs ou jeunes parents pour mieux comprendre le développement de leur tout-petit.


Dites-moi à quoi il joue, je vous dirai comment il va de Sophie Marinopoulos :

Un recueil chronologique de tous les jeux nécessaires au développement de l’enfant. Peu de théories pompeuses, des textes très clairs et compréhensibles pour tous : le pari de parler du jeu de la bobine de Freud et de la permanence de l’objet de façon ludique est réussi! A chaque fin de chapître, on retrouve un ludomètre qui récapitule les observations primordiales et donne quelques pistes d’interrogations pour les parents inquiets qui souhaiteraient consulter un professionnel.

Avis : Très facile d’accès, ce livre est un vrai outil de « vulgarisation » du jeu de l’enfant. Il amène des notions théoriques poussées pour éclairer les observations de l’autrice, mais sans jamais tomber dans la complexité.

[D’ailleurs, vous pouvez aller jeter un oeil sur cet article : Le Jeu Libre si le sujet vous intéresse…]


Question sur les dys de Alain Pouhet :

Je dois l’avouer, je l’ai acheté par « mauvaise curiosité », afin de prendre connaissance des informations qui circulent sur les DYS, ayant beaucoup de difficultés avec cette terminologie.

Cet ouvrage balaie beaucoup de sujets : l’importance du diagnostic, des bilans et de leurs interprétations surtout ; des pistes d’aides et d’accompagnements que l’on peut mettre en place, et des notions plus pointues autour des troubles du langage oral et écrit, des habiletés manuelles ou encore des troubles de l’attention.

Avis : Et bien, j’ai été agréablement surprise de la modération de son auteur. La vision neuro-cognitive est bien sûre très présente, mais sans jamais s’opposer à une perspective plus psycho-dynamique. Il est toujours très important de ne pas s’enfermer dans un point de vue unique et de rester ouvert à tout les ponts et les liens que l’on peut faire entre différentes perspectives.


Liens Utiles